MALTI' TEAM
Lola
Lola part d’un constat simple : la majorité des céréales utilisées lors du brassage de la bière sont gâchées. Soucieuse de l’environnement et amatrice de bières artisanales, elle s’est lancée dans la valorisation du coproduit de la bière : les drêches. C’est ainsi que la Farine Maltivor est née.
Gabrielle
Gabrielle, ingénieure de formation et particulièrement intéressée par la valorisation des coproduits de l’industrie agroalimentaire, a tout naturellement rejoint l’aventure Maltivor. Donner une nouvelle jeunesse aux drêches de brasserie : What else ?
Amélie
Amélie étudiante en communication et sensible au monde qui l’entoure, c’est avec joie qu’elle intègre la Malti’Team afin de mettre la farine de drêche sur le devant de la scène !

ILS NOUS SOUTIENNENT









LES BRASSEURS









ILS PARLENT DE NOUS

BFMTV Lyon
« Brignais : une entreprise transforme des résidus de bière en farine »
Capital Magazine, Septembre 2020
« De la bière à la farine, rien ne se perd ! »
Pour nourrir demain
« Maltivor, Mange ta bière ! »
Tribune de Lyon
« Maltivor : C’est nouveau sur les Pentes »
20 minutes
« Lyon : Elle réutilise des déchets de brasserie pour en faire de la farine »
Bref Eco
« Mange ta bière, avec Maltivor »
Le Parisien
« Une start-up lyonnaise transforme les résidus de bière en farine de boulangerie »
Les échos
« La région brasse de nouvelles aides pour la production de bières locales »
Le Progrès
« Maltivor, la start-up qui veut faire manger la bière »
Vice
« Mange ta bière (et garde la drêche) ! »
France 3 Rhônes-Alpes
« Blonde, brune, ambrée... A Lyon, une start-up vous propose de "manger de la bière" »